dimanche 20 septembre 2015

Reactivation, Promenade architecturale à la maison de la culture Le Corbusier de Firminy








RÉACTIVATION

Promenade architecturale et photographique de la maison de la Culture de Le Corbusier de Firminy pour les journées du patrimoine 2015, année du Cinquantenaire de la mort de Le Corbusier.


RÉACTIVATION, c'est une exposition de photographies qui propose aux visiteurs d' expérimenter l'architecture par la promenade, de ponctuer cette promenade par des instants de confrontation temporelle à travers les photographies faites pendant les travaux de restauration. Cette confrontation temporelle est propice à un questionnement sur des enjeux de temps qui passe, donc de conservation et de restauration.

La promenade architecturale est un bon moyen d'appréhender l'architecture de Le Corbusier, les perceptions kinesthésiques que l'on perçoit en traversant son architecture font éprouver une succession d'émotions. L'enjeu de l'accrochage et de la scénographie est de présenter les photographies de telle manière à ce qu'elles entraînent le visiteur à se promener et qu'elles soulignent, surprennent et interrogent le spectateur sur plusieurs problématiques connexes:
-Mettre en évidence l'effet du temps et du vieillissement sur l'architecture, ainsi que la nécessité de le restaurer. Créer dans la promenade des confrontations entre le passé photographié et le présent vécu.
-Montrer les moyens techniques impressionnants qui ont été mis en œuvre.
-Montrer les soins, l'attention et la délicatesse dont ont fait preuve les ouvriers sur le chantier.
-Faire partager au public ce que les nécessités de chantier ( camouflages, recouvrement, états de préparation) montrent ou soulignent des formes de Le Corbusier. Un peu comme les emballages de Christo et Jeanne Claude nous ont montrer les formes du pont neuf en l'emballant.
-Montrer des parties cachées de la maison de la culture.
A travers différents formats, différentes formes d'accrochage et d'une carte qui guide les visiteurs, cette promenade propose aux visiteurs d'expérimenter le lieux et son vécu le temps d'une promenade, extérieure et intérieure. Il s'agit bien dans cette scénographie de Réactiver le regard de chacun sur cet ouvrage, sur le temps qui passe, sur les impressions et les émotions que cette architecture nous fait traverser.Il s'agit aussi de sa restauration, qui est une REACTIVATION et rend au bâtiment tout son sens, ses raisons d'être sur la liste proposée au patrimoine mondial de l'UNESCO en juin 2016.


David Philippon

































Aucun commentaire:

Publier un commentaire